Parc amazonien de Guyane


parc amazonien de Guyane
Le Parc amazonien de Guyane, emblème de la biodiversité à l'échelle mondiale, représente plus de trois millions d'hectares protégés. Il constitue avec son voisin brésilien (le parc national des Tumucumaquc) la plus grande aire protégée terrestre du monde en zone tropicale maintenue jusqu'à aujourd'hui dans un bon état de conservation.
Partager : 
Parc amazonien de Guyane
(cliquez sur la carte pour zoomer)

Présentation du parc amazonien de Guyane

Le parc amazonien de Guyane a été créé le 27 février 2007. Concernant une surface de 3.390.000 hectares, il est en particulier constitué d'un "cœur de parc" de 2.030.000 hectares de forêts primaires d'une valeur écologique exceptionnelle et concerne cinq communes où résident plus 7 000 personnes.
La création de ce 8ème parc national, à l'étude depuis treize ans, a été relancée en 2002 par le Président de la République lors du Sommet de la terre de Johannesburg. Elle répond à une double responsabilité de la France : écologique mais également éthique. La forêt guyanaise, seul massif tropical amazonien de l'Union européenne, partie du plateau des Guyanes (qui s'étend du Brésil au Guyana) est en effet un haut lieu de biodiversité mais il abrite aussi des communautés d'habitants tirant traditionnellement leurs moyens de subsistance de la forêt.
Une des spécificités du Parc Amazonien de Guyane est sa dimension transfrontalière : il est relié aux aires protégées voisines du Brésil – le Parc des Tumucumaque (3,8 millions d'ha), la station écologique de Grão-Pará (4,3 millions d'ha) et la récente réserve de Maicuru (1,2 millions d'ha) – formant ainsi la plus grande zone de forêt tropicale protégée au monde d'une superficie totale de plus de 12 millions d'ha.

Un peu d'histoire

Dans le contexte du sommet de la Terre de Rio en 1992, le projet de parc fut initié le 4 juin 1992 sous l'impulsion de François Mitterrand, à travers un Protocole d'accords, signé par les présidents des assemblées régionale et départementale, les Ministres de l'environnement, des Dom-Tom et de l'agriculture et des forêts. Ainsi naquit la Mission pour la Création du Parc national de Guyane en 1993.
Un premier projet datant de la fin 1995 fut rejeté en décembre 1997.
Le projet final fut présenté début 2006 et le 13 mars, fut publié au Journal Officiel l'arrêté portant prise en considération du projet de création du Parc national de Guyane dénommé "Parc amazonien de Guyane".
La création du parc fut officialisée par le décret du 28 février 2007 malgré les réticences de divers acteurs du projet (conseil général, conseil régional…), et la première réunion du conseil d'administration eut lieu le 7 juin 2007.

Missions du parc

Face aux menaces pesant sur les forêts tropicales du fait de certaines activités humaines (orpaillages, braconnages…), et leurs effets sur le milieu, de l'apparition des nouveaux besoins pour les populations locales et en connaissance du rôle vital que joue la forêt dans les phénomènes de régulation climatique, les missions du Parc sont de préserver un important massif de forêt primaire, de parvenir à une gestion concertée des espèces animales et végétales, de protéger les sources des fleuves de la Guyane, et de préserver les milieux rares comme les savanes roches, les inselbergs et monts forestiers de plus de 500m d'altitude caractérisés par un grand endémisme.
Ce patrimoine naturel appartient au plateau des Guyanes, qui s'étend du nord du Brésil au Venezuela, zone amazonienne réputée singulière en raison de son importante et originale biodiversité. Elle constitue un enjeu mondialement reconnu et est un terrain idéal pour l'approfondissement de la recherche sur le milieu tropical. Frontalier au Parc national Montagnes Tumucumaque (3,8 millions ha) situé dans l'Etat d'Amapa (Brésil), le Parc amazonien de Guyane devrait renforcer la dynamique de coopération dans le domaine des aires protégées entre la Guyane et le Brésil.

Diaporama photos

reunion, relief      parc national de la reunion      parc national reunion vu du ciel      reunion, sentier de randonnee

Fiche pratique - Parc amazonien de Guyane


Situation : département de la Guyane (973)
Climat : équatorial
Création du parc : février 2007
Coeur du parc : 2,03 millions d'hectares
Aire optimale d'adhésion : 1.4 millions d'hectares (communes ayant vocation à adhérer : Camopi, Maripasoula, Papaïchton, Saül et Saint-Elie)
Habitants permanents : 8000
Flore : sur environ 5800 espèces recensées (orchidées, fougères, lianes), on compte plus de 1200 arbres dont certains culminent à 50 mètres
Faune : 480 espèces de poissons d'eau douce (40% de taux d'endémisme), 186 espèces de mammifères, 261 espèces de reptiles et d'amphibiens, 718 espèces d'oiseaux et plusieurs centaines de milliers d'insectes (papillons, coléoptères, phasmes)
Contact :
81 rue Christophe Colomb, BP 275, 97326 CAYENNE CEDEX
Tél : (+33) 05 94 29 12 52
E-mail : compg@wanadoo.fr
Web : www.parc-guyane.gf/accueil.php

Comparer et partir
  Comparez les prix et partez au meilleur prix
Lire aussi
parcs nationaux Parcs nationaux français
Parc national de la Vanoise
Le Parc national de la Vanoise est le plus ancien parc national de France …

parcs nationaux americains Parcs nationaux américains
Grand Canyon National Park
Le spectacle offert par le Grand Canyon, en Arizona, est fabuleux …

parcs nationaux africains Parcs nationaux africains
Afrique du sud
En termes de diversité biologique, l'Afrique du Sud se place…

Comparateur de prix

comparateur de prix
Comparez les prix sur plus de 250 sites, et trouvez aussi bien votre billet d'avion, votre nuit d'hôtel, votre location de voiture que votre séjour au meilleur tarif.

Agences de voyage, tour operators, sites low cost…

  
Connect with Voyagemag