Informations détaillées Conseils utiles Les plus belles destinations

8 conseils pour votre voyage au Costa Rica

Costa Rica Montagne

Vous avez fait le choix du Costa Rica pour vos prochaines vacances ? Vous n’êtes pas les seuls ! Tous les ans, ce sont plus de 3 millions de touristes qui partent à la découverte de ce pays magnifique, recouvert à 27 % par des parcs nationaux, réserves naturelles et animales protégées. Découvrez dans cet article 8 conseils pour profiter à fond.

Considérez la saison de votre voyage

Du mois de mai au mois de novembre, c’est la saison des pluies au Costa Rica. Tandis que la saison sèche court de décembre à avril.

Pour être tout à fait honnête, le pays est visitable toute l’année, et le temps est susceptible de varier selon la partie du pays et la période à laquelle vous voyagez. Pendant la saison des pluies, la boue peut parfois rendre les déplacements difficiles. Durant la saison sèche en revanche, vous serez beaucoup moins tranquille et les prix seront plus élevés, car c’est la saison la plus en vogue chez les vacanciers.

Si vous avez des envies ou des réticences spécifiques et que vous n’êtes pas certain de disposer des bonnes informations pour l’organisation de votre voyage et la période à laquelle partir, nous vous recommandons d’en confier l’organisation à une agence de voyage locale. Cela vous donnera l’opportunité de ne pas vous tromper, mais aussi de disposer d’un voyage sur mesure au Costa Rica, voir ce que vous avez vraiment envie de voir, sans perte de temps ou frustration.

Prévoyez un itinéraire réaliste

Au Costa Rica, il y a beaucoup de choses à visiter, mais il vous faudra aussi souvent compter plusieurs heures de trajet pour vous rendre d’un lieu à un autre. Ne vous attendez pas à tout voir en seulement une semaine !

Il serait trop dommage de devoir vous presser, de rater des choses importantes à voir ou de rentrer à la maison encore plus fatigué que vous n’en serez parti. Restreignez-vous pour un prochain voyage, ou prévoyez plusieurs semaines.

Emportez un dictionnaire franco-espagnol

Un dictionnaire n’est pas indispensable, mais une addition bienvenue. Si vous vous débrouillez en anglais, sachez que dans les lieux touristiques, de nombreux Costa Ricains le parlent aussi. Dans tous les cas, parler le langage local est toujours apprécié, même s’il s’agit de quelques mots basiques. C’est d’autant plus simple que l’espagnol et le français sont très similaires.

Louez un véhicule de type 4x4

Les routes ne sont pas toujours en bon état, et il vous faudra parfois braver la boue. Un véhicule de type 4x4 est fortement recommandé pour pouvoir vous déplacer en toute sérénité. Réserver un GPS avec votre voiture est une bonne idée, mais sachez que vous pourrez aussi utiliser l’application Waze. Celle-ci est en effet réputée comme la plus efficace, car elle fonctionne sur la base d’informations fournies par la communauté.

Réservez un guide

Faire appel à un guide professionnel vous fera gagner un temps fou, et vous pourrez d’autant plus profiter que celui-ci saura vous aiguiller vers les lieux les plus intéressants et répondre à toutes les questions que vous aurez.

Evitez les bureaux de change

Les taux de conversion que vous pourrez obtenir aux bureaux de change ne sont pas en votre faveur. Il est préférable de retirer au distributeur (lorsque vous en avez la possibilité) ou de changer votre argent dans les hôtels ou restaurants qui vous offrirons des taux plus attractifs.

Achetez une carte SIM prépayée

Kolbi est un fournisseur téléphonique qui dispose d’une couverture particulièrement étendue au Costa Rica et vous propose des forfaits prépayés très abordables.  C’est d’autant plus pratique que vous trouverez dans la plupart des aéroports des boutiques de cette entreprise, alors n’hésitez pas.

Pensez aux taxes

Les prix au Costa Rica ne sont pas toujours très abordables, mais il vous faudra également compter avec les taxes, lesquelles ne sont pas inclues dans les tarifs affichés par les bars et les restaurants. Comptez 10% de charge additionnelle pour le service et 13 % de taxes.

Retour